RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Cancer de la prostate : vers un nouveau test pour éviter les traitements inutiles

On estime actuellement qu'un cancer de la prostate sur deux est traité inutilement, en l'absence de méthodes de dépistage efficaces. Mais cette situation devrait rapidement changer si l'on en croit la découverte présentée par l'Institut national de recherche sur le cancer à l'occasion de son congrès annuel.

Ce test a été mis au point par la société Myriad Genetics et s'appelle « Prolaris score ». Il repose sur l'analyse de certains gènes impliqués dans le cycle de vie des cellules. En observant le niveau d’activité de ces gènes qui contrôlent la division cellulaire, il est possible de prévoir avec un haut niveau d'exactitude si la tumeur identifiée risque d'évoluer de manière agressive ou non.

Ce nouveau test devrait donc permettre d'identifier plus rapidement les patients qui auront besoin d'un traitement lourd pour freiner leur cancer et ceux qui devront simplement être surveillés.

Ce test prend tout son intérêt quand on sait que les nombreux traitement inutiles des cancers de la prostate peuvent entraîner des effets secondaires importants pour les patients, sans permettre pour autant un gain significatif en termes de guérison et de survie.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

NCRI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top