RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le cancer de la prostate détectable grâce à un examen d'urines

Il devrait être bientôt possible de détecter le cancer de la prostate à partir d'un simple échantillon d'urine . Cette avancée est le résultat de recherches menées par le Dr. D. Cairns (Fox Chase Cancer Center) et ses collaborateurs de la John Hopkins University. Ce test de dépistage est basé sur la détection d'un forme particulière d'un gène retrouvée dans 90 % des cas de cancers de la prostate. Le Dr. Cairns explique que "des cellules cancéreuses peuvent être identifiées dans les liquides corporels plusieurs années avant que le cancer soit cliniquement détectable". Cette détection précoce assurerait au patient une meilleure prise en charge et un meilleur pronostic. Les résultats de ces travaux ont été présentés lors du congrès de l'American Association for Cancer Research à San Francisco. Le test de dépistage développé par ces chercheurs est basé sur la recherche d'un gène spécifique que l'on retrouve chez 90 % des patients atteints d'un cancer de la prostate. Le Dr. Cairns précise que de prochaines recherches et améliorations en biologie moléculaire devraient assurer un meilleur taux de détection.

Brève rédigée par @RTFlash

BBC : http://news.bbc.co.uk/hi/english/health/newsid_699000/699572.stm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Vers une protonthérapie plus accessible

    Vers une protonthérapie plus accessible

    A la différence de la radiothérapie conventionnelle, la protonthérapie, qui utilise des faisceaux de protons, permet de déposer une énergie plus forte dans une région plus localisée et à une ...

  • Le lait serait bénéfique pour le cœur

    Le lait serait bénéfique pour le cœur

    Une vaste étude épidémiologique montre qu'une consommation quotidienne et modérée de lait pourrait jouer un rôle protecteur pour le cœur. Pour cette étude ...

  • Détecter précocement le cancer du poumon grâce à l'IA…

    Détecter précocement le cancer du poumon grâce à l'IA…

    Le cancer du poumon, avec une survie nette à 5 ans de 17 % (pour les patients diagnostiqués entre 2005 et 2010), reste aujourd’hui de mauvais pronostic. Il y a quelques semaines, une étude portant ...

Recommander cet article :

back-to-top