RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Cancer du poumon : le cri d'alarme des spécialistes

Avec environ 22 000 morts chaque année en France, le cancer broncho-pulmonaire est l'une des premières causes de mortalité masculine. Des ravages qui pourraient être évités à 90 % par la seule suppression du tabagisme. A l'occasion du colloque Onco 2003 récemment organisé à Nantes, pneumologues, oncologues et radiothérapeutes ont lancé un véritable cri d'alarme afin de réduire l'incidence de cette maladie qui tue trois fois plus que la route. Pourtant, les effets du tabagisme sont bien connus. Comme l'a rappelé le Pr Jean-Yves Douillard, oncologue au Centre régional de Lutte contre le Cancer René Gauducheau à Nantes, « la prévention notamment envers les jeunes, est le seul moyen qui permette de réduire de manière significative l'incidence du cancer bronchique. Il faut donc tout faire pour qu'un jeune ne commence pas à fumer. S'il ne fume pas à 19 ans, il aura toutes les chances de ne jamais être accro. Malheureusement, compte tenu du nombre important de jeunes fumeurs, nous allons devoir faire face à cette maladie pendant encore de nombreuses années. » Les chiffres confirment malheureusement ce constat. Actuellement en France, près de 60% des jeunes de 18 ans fument, contre 25% des Finlandais. Résultat, d'ici 2025 l'incidence des cancers broncho-pulmonaires devrait continuer d'augmenter de façon exponentielle. Tout comme le nombre de décès liés au tabac. Dans 25 ans en France, le tabagisme provoquera près de 160 000 morts contre 60 000 aujourd'hui...

Destination Santé : http://www.destinationsante.com/home.cfm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top