RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Cancer du pancréas : un nouveau traitement à l'essai

A l'occasion du congrès de la Société européenne de thérapie génique et cellulaire, Le Professeur Louis Buscail (Toulouse) a présenté une nouvelle technique de transfert intratumoral de gènes qui provoque une chimiosensibilisation à la gemcitabine dans le cadre du traitement du cancer du pancréas.

Face à ce cancer redoutable, ces chercheurs de Toulouse travaillent sur une nouvelle approche utilisant la thérapie génique. Il s'agit, en utilisant conjointement deux gènes thérapeutiques, de provoquer une chimiosensibilisation à la gemcitabine.

Le premier de ces gènes est le sst2 qui commande un récepteur disparaissant dans le cancer du pancréas. En réactivant ce récepteur, on provoque une inhibition de la prolifération des cellules cancéreuses ainsi qu'un un effet antiangiogénique (blocage de la formation de nouveaux vaisseaux sanguins pour alimenter le tumeur). L’autre gène est le DCK-UMK qui commande les enzymes de phosphorylation de la gemcitabine. Ces deux gènes associés permettent une puissante chimiosensibilisation ainsi qu'une action antitumorale.

Les premiers essais sur l'animal ont montré la faisabilité de ce transfert de gène dans le pancréas et ont confirmé l'action de réduction de la dissémination des cellules cancéreuses qui est obtenue à la fois par cette sensibilisation des cellules à la chimiothérapie et par le blocage de l’angiogenèse nécessaire au développement de la tumeur.

D'autres résultats sur 22 patients atteints d'un cancer du pancréas sont également encourageants et montrent une réponse partielle au traitement dans neuf cas sur dix et une réduction des marqueurs tumoraux dans la moitié des cas. Une nouvelle étude clinique plus étendue sera lancée en 2013 sur 80 patients.

Article rédigé par Mark FURNESS pour RTFlash

Laas

Essais cliniques

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Détecter le cancer grâce à un simple test respiratoire ?

    Détecter le cancer grâce à un simple test respiratoire ?

    En Grande-Bretagne, un appareil respiratoire, ressemblant à un éthylotest, est actuellement à l'essai. Il pourrait permettre de détecter pas moins de 400 maladies parmi lesquelles la tuberculose, ...

  • Les Nanoblades : des navettes pour opérer le génome

    Les Nanoblades : des navettes pour opérer le génome

    Depuis 2012, la communauté scientifique dispose d’une méthode révolutionnaire pour « opérer » le génome de façon précise : le système CRISPR/Cas9. Ces ciseaux moléculaires sont capables de couper ...

  • L’ARN impliqué dans l’autisme ?

    L’ARN impliqué dans l’autisme ?

    L’édition d’ARN est une forme de modification qui altère des séquences d’acide ribonucléique (ARN), une molécule biologique, par permutation. Ce processus est très ...

Recommander cet article :

back-to-top