RTFlash

Matière

Bioénergies : un potentiel encore sous-estimé au niveau mondial

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime, dans son dernier rapport, que les énergies renouvelables vont poursuivre leur progression, surtout dans le secteur de l'électricité : elles pourraient représenter un tiers de la production électrique mondiale dans cinq ans. Toujours dans l'électricité, les capacités renouvelables ont progressé de 178 gigawatts (GW) l'an dernier, tirées par le solaire (97 GW), dont plus de la moitié ont été installées en Chine. La croissance de l'éolien terrestre a en revanche ralenti pour atteindre 44 GW de capacités nouvelles.

Mais "les usages des renouvelables s'étendent beaucoup plus lentement dans les secteurs des transports et de la chaleur", regrette l'AIE, qui conseille des pays développés sur leur politique énergétique. Elle en profite pour souligner le rôle important mais sous-estimé de la bioénergie, produite à partir de biomasse, qui constitue la plus grosse source d'énergie renouvelable en raison de son utilisation pour le chauffage et les transports. Ces usages recouvrent l'utilisation de la biomasse pour l'électricité, le chauffage et l'industrie, ou encore les biocarburants pour les transports.

L'énergie peut être extraite par combustion directe ou par combustion après un processus de transformation de la matière première, par exemple la méthanisation (biogaz, ou sa version épurée le biométhane) ou d'autres transformations chimiques (pyrolyse, carbonisation hydrothermale et les méthodes de production de biocarburants ou « agrocarburants »).

"Sa part dans la consommation totale d'énergie renouvelable dans le monde est d'environ 50 % aujourd'hui, en d'autres termes autant que l’hydraulique, l'éolien, le solaire et toutes les autres énergies renouvelables combinées", souligne le directeur exécutif de l'AIE, Fatih Birol.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

AIE

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top