RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Bientôt un vaccin contre certaines infections nosocomiales

Le groupe pharmaceutique Sanofi-Pasteur vient de lancer la seconde phase d'étude d'un vaccin contre la bactérie Clostridium difficile, responsable d'infections nosocomiales. Après la réussite de la première phase d'essais cliniques, la seconde phase de l'étude a démarré en Grande Bretagne pour s'assurer de l'innocuité et de l'efficacité du vaccin. Cette phase doit surtout apporter la preuve du fonctionnement de l'approche vaccinale, laquelle réside dans le choix par le laboratoire d'injecter une forme inactivée de la bactérie qui permettra au corps de lutter contre elle s'il y est exposé. Cette seconde phase de tests concernera des personnes infectées par la bactérie.

Le vaccin à l'étude devrait permettre de prévenir les infections nosocomiales dues à C. difficile, lesquelles touchent particulièrement les intestins, entraînant des diarrhées souvent accompagnées de fièvre et douleurs. La souche 027, apparue en 2003, préoccupe beaucoup les médecins et chercheurs par sa dangerosité, sa capacité à réapparaître et sa résistance aux antibiotiques. Sanofi-Pasteur avance le chiffre de sept milliards d'euros pour le coût des traitements associés à cette infection en Europe. Barry Cookson, directeur du Laboratoire des infections nosocomiales pour l'agence sanitaire britannique, estime que le vaccin sera très efficace si les mesures de prévention sont respectées et les antibiotiques prescrits de façon rationnelle.

Yahoo

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top