RTFlash

Un analgésique plus puissant que la morphine dans un coquillage

Un analgésique tiré du venin d'un coquillage présent sur la Grand Barrière du Reef en Australie et mille fois plus efficace que la morphine pourrait être commercialisé d'ici cinq ans, a annoncé le laboratoire pharmaceutique Medica Holdings Ltd. Medica souligne que les essais pré-cliniques de cet anti-douleur susceptible d'être utilisé chez les gens atteints de cancer, d'arthrite ou du sida devraient débuter cette semaine et que les expérimentations sur des humains devraient avoir lieu dans un délai de 18 mois. Selon le laboratoire Medica, la société de recherche Xenome, dans laquelle Medica a une participation de 40%, a identifié une molécule provenant du venin de ce coquillage en forme de cône qui pourrait être utilisé pour les douleurs d'origine neuropathiques. Ce coquillage marin utilise le venin pour immobiliser sa proie avant de l'ingérer. Selon le directeur exécutif de Medica Kevin Healey, le marché de cet analgésique représente quelque dix milliards de dollars dans le monde. M. Healey a assuré que cette découverte n'allait pas entraîner le saccage de la Grande Barrière puisque Xenome a besoin simplement d'un coquillage pour en obtenir la molécule. Il a expliqué que les chercheurs pourraient ensuite, après avoir déterminé la séquence génétique du coquillage, la reproduire en laboratoire.

Medica Holdings :

http://www.medica.com.au/news_press_37.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des patchs prévascularisés pour réparer le cœur

    Des patchs prévascularisés pour réparer le cœur

    Des chercheurs de l’Université du Michigan ont développé des patchs cardiaques parfaitement micro-vascularisés destinés à réparer le cœur après une crise cardiaque. L’équipe documente, dans la revue ...

  • Vers un gel capable de réparer l'émail dentaire

    Vers un gel capable de réparer l'émail dentaire

    L'OMS estime qu'en 2016, environ 2,4 milliards de personnes dans le monde avaient au moins une carie. Malheureusement, l'émail dentaire endommagé ne repousse pas naturellement. Actuellement, pour ...

  • Vision : remise en cause de la théorie de la saillance

    Vision : remise en cause de la théorie de la saillance

    La théorie de la saillance, élaborée en 1958 par Donald Broadbent, postule que l’œil voit les choses les plus intéressantes en premier, présélectionnées par le cerveau. Mais selon une équipe de ...

Recommander cet article :

back-to-top