RTFlash

Un airbag portatif pour les seniors en 2018

On le sait, la chute constitue souvent, pour les seniors, l'événement qui entraîne l'hospitalisation, puis une perte d'autonomie qui peut s'avérer irréversible. Avec l’arrivée de 375.000 personnes âgées supplémentaires en maisons de retraite médicalisées d'ici 2040, le problème risque de s’accentuer dans les années à venir, tant à domicile qu’en EHPAD.

Pour tenter de prévenir efficacement les conséquences parfois dramatiques d'une chute, la société française Helite, spécialisée dans la prévention et la protection par airbag de chutes chez les motards et les cavaliers, a présenté l’été dernier un produit révolutionnaire, adapté aux personnes âgées. Baptisé Hip’Air, ce nouveau dispositif devrait être commercialisé au printemps 2018 au prix de 600 euros environ, un coût qui devrait baisser en cas de succès commercial

Plus concrètement, il s’agit d’une ceinture d’un kilo (qui peut se porter sous un vêtement) qui se déclenchera en cas de chute et protégera essentiellement le col du fémur, point faible chez les ainés. Le produit est à l’état de test actuellement dans plusieurs maisons de retraite de Bourgogne.

Grace à ses nombreux capteurs embarqués, le système électronique d'analyse des mouvements de la personne en temps réel de Hip’Air permet de détecter les chutes en 200 ms (0,2 seconde). En cas de problème, les deux airbags situés latéralement se gonflent automatiquement en 80 ms (0,08 secondes) de chaque côté des hanches.

Bref, il faut moins de 3 dixièmes de seconde entre la détection de la chute et le gonflage, ce qui suffit à protéger efficacement les personnes âgées lorsqu’elles tombent à terre. Cette ceinture (sorte de « banane ») se porte à la taille et s'ajuste sur les hanches pour ne pas gêner les mouvements. Elle est lavable et réutilisable et possède une autonomie de 15 jours.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Senior Actu

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top