RTFlash

Evaluer le risque individuel de cancer du sein grâce à l'intelligence artificielle

L'Institut Gustave Roussy a développé le logiciel Mammorisk, pour aller vers un dépistage plus personnalisé et prévoir quelles femmes ont davantage de risques de développer un cancer du sein, et doivent donc être surveillées plus fréquemment.

Le logiciel Mammorisk s'avère très performant car, en plus des facteurs de risques classiques, il intègre également le facteur de la densité mammaire, qui mesure la proportion de tissu glandulaire et canalaire dans le sein par rapport au tissu graisseux.

Autre intérêt du logiciel, le pourcentage calculé est catégorisé (faible, intermédiaire ou élevé) et représenté sur un graphique par rapport aux courbes de la population générale.

Une étude publiée en octobre a montré que "les femmes étaient prêtes à accueillir un score de risque", souligne Nancy Abou-Zeid. Sur 450 patientes, le taux d'acceptation a été de 97 %.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

The Huffington Post

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top