RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le yogourt contre le cancer de la vessie

Les yogourts occupent une place de plus en plus importante sur les rayons de nos épiceries. À nous d'en profiter, car ces produits valent vraiment la peine qu'on les consomme régulièrement pour leurs nombreux effets positifs sur la santé, notamment leur potentiel à améliorer l'efficacité de notre système immunitaire. Des études récentes suggèrent également que le yogourt pourrait être une arme efficace pour la prévention de certains cancers. Étant donné que l'activité du système immunitaire joue un rôle important non seulement dans notre défense contre les microbes mais également dans notre protection face au développement de certains cancers, ces observations illustrent bien l'importance des bactéries lactiques dans le maintien d'une bonne santé.

L'impact positif des produits de lait fermenté sur la santé a récemment été mis en évidence par une étude scandinave sur le lien entre la consommation régulière de yogourt et la prévention du cancer de la vessie. Dans cette étude réalisée auprès de 82 002 personnes âgées de 45 ans à 83 ans, les chercheurs ont observé que les personnes qui consommaient quotidiennement deux portions de yogourt ou autres produits à base de lait fermenté avaient 38 % moins de risque d'être atteints d'un cancer de la vessie que celles qui n'en consommaient pas du tout.

Cet effet protecteur est seulement associé au yogourt, car aucune réduction du risque de cancer n'a pu être observée chez les consommateurs réguliers de produits laitiers non fermentés comme le lait ou le fromage. Bien que les mécanismes responsables de cet impact extrêmement positif du yogourt demeurent à être élucidés, des études antérieures ont suggéré que les bactéries lactiques présentes dans cet aliment réduisaient l'apparition de mutations génétiques dans les cellules qui tapissent l'intérieur de la vessie.

Canoe

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top