RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

La vie qui vient de l'espace

Seize acides aminés ont été synthétisés par voie photochimique dans des conditions proches de celles du milieu interstellaire. Cette expérience, réalisée dans le Laboratoire d'astrophysique de Leyde (Pays-Bas), renforce l'idée selon laquelle les premières briques du vivant seraient arrivées avec les météorites. Dans la revue Nature du 28 mars 2002, des chercheurs néerlandais, français (CNRS) et allemands annoncent qu'ils ont identifié 16 acides aminés -dont 6 font partis des 20 acides aminés présents dans les êtres vivants- dans un mélange de glace d'eau, d'ammoniac, de méthanol, de monoxyde et de dioxyde de carbone, irradié aux ultraviolets dans le vide poussé et à une température de - 261°C. Cette fois aucune éventuelle contamination ne peut expliquer ce résultat puisque sur l'ensemble des amino-acides synthétisés, la moitié étaient de forme gauche et l'autre moitié de forme droite, alors que les acides aminés biologiques sont tous gauches. L'expérience, réalisée en laboratoire, rappelle celle de Stanley Miller qui, en 1953, avait réussi à synthétiser des acides aminés en recréant la soupe primordiale de la Terre. Cette nouvelle étude montre que les acides aminés ne se seraient pas seulement former dans l'atmosphère terrestre ou dans les systèmes hydrothermaux sous-marins, il y a quelques 4 milliards d'années et que les molécules antérieures à l'apparition de la vie pourraient venir de l'espace. Auparavant, certains acides aminés avaient été découverts dans des météorites carbonées, ce qui avait donné naissance à cette théorie.

Nature : http://www.nature.com/nature/links/020328/020328-3.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top