RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Viande rouge : maîtriser sa consommation pour rester en bonne santé

Les chercheurs suédois de l’Institute of Environmental Medicine du Karolinska Institutet ont pris en compte l’ensemble des études portant sur toutes les viandes (bœuf, veau, porc, agneau et mouton) et les produits à base de viande transformée (jambon, saucisses, bacon, salami,..). Ils rappellent l’augmentation, au cours des dernières décennies, de la consommation de viande rouge au niveau mondial, en particulier dans les pays en développement et, simultanément, l’augmentation de la prévalence de plusieurs maladies chroniques majeures. Les auteurs rappellent bien évidemment les preuves de la corrélation ou de l’association -selon les études- entre une consommation élevée de viande rouge, en particulier de viande transformée et l’augmentation du risque de ces maladies chroniques.

Cette méta-analyse confirme les effets néfastes pour la santé de la consommation de viande rouge : il s’agit du risque accru des principales maladies chroniques : le diabète, la maladie coronarienne, l’insuffisance cardiaque, l’accident vasculaire cérébral et plusieurs types de cancer (sein, colorectal), et finalement du risque accru de décès prématuré. Selon cette étude, même avec seulement 50 grammes de viande rouge par jour, les risques apparaissent statistiquement significativement augmentés pour la plupart des maladies étudiées : ce risque augmente en effet de 8 % pour les cancers, de 13 % pour les AVC, de 22 % pour les maladies cardiovasculaires et de 32 % pour le diabète. Conclusion : Il est donc largement confirmé que la consommation élevée de viande rouge, et surtout de viande traitée, est associée à un risque accru de plusieurs maladies chroniques majeures et de mortalité prématurée.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

JIM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top