RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Vers un test génétique pour prévoir l'agressivité du cancer de la prostate

Des chercheurs américains de la faculté de médecine de Colombia, dirigés par Mitchell Benson, ont montré que le niveau d'activité de trois gènes liés au vieillissement pouvait permettre de prédire si un cancer de la prostate se développera lentement ou, au contraire, de manière agressive, nécessitant dans ce cas une intervention chirurgicale.

En utilisant ces trois biomarqueurs génétiques, il devrait donc être envisageable de mieux prévoir l'évolution probable d'un cancer de la prostate détecté précocement, ce qui permettra de choisir les meilleures options thérapeutiques.

Dans ces travaux, qui ont permis de suivre 43 patients pendant plus de 10 ans, les chercheurs ont montré que l'absence simultanée de ces trois biomarqueurs avait été confirmée dans tous les cas, pour les 14 malades dont les cancers de la prostate ont évolué de manière agressive.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Daily

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top