RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Vers la fabrique des vaisseaux sanguins à partir de cellules souches

Les chercheurs du Technion (Haïfa, Israël) ont été les premiers à conduire une cellule souche embryonnaire a devenir une cellule qui fabrique les vaisseaux sanguins, puis à former le vaisseau lui-même. Selon les chercheurs de Haïfa, cette réussite rend possible la culture de vaisseaux sanguins pour réparer le coeur ou d'autres organes, et permettra aussi étude de la formation des vaisseaux sanguins. Ces études pourront, notamment être utilisées pour développer de nouvelles thérapies pour combattre le cancer. Les résultats, obtenus par équipe du professeur Joseph Itskovitz-Eldor de la faculté de médecine du Technion ont été publies, le 15 décembre, dans la revue "Laboratory Investigation". grâce aux travaux de équipe de recherche, les cellules souches ne produisent que des vaisseaux sanguins, en passant par différentes étapes (chacune d'elle comporte une importante part expérimentations). La première phase, déjà réalisée par d'autres chercheurs, concerne le développement de cellules souches au contact du collagène. Cela conduit les cellules a se différencier en cellules mésodermiques. Celles-ci donnent naissance aux cellules des vaisseaux sanguins, aux cellules nerveuses, et à un certain nombre d'autres types de cellules. Les scientifiques ont pu montrer que les cellules mésodermiques qui produisaient les cellules des vaisseaux sanguins étaient les plus petites cellules. Ils ont donc isole ces cellules en utilisant un filtre assez fin pour ne laisser passer que les plus petites cellules. Ces cellules étaient ensuite de nouveau placées sur du collagène ce qui provoque la production des deux types de cellules qui composent les vaisseaux sanguins. Lors de étape finale, les cellules sont placées dans un milieu de culture "en trois dimensions", compose de deux gels connus pour promouvoir le développement des vaisseaux sanguins. Avec le gel, les cellules nouvellement différenciées s'organisent toutes seules en fins vaisseaux sanguins. Ces études pourraient avoir d'importantes applications, pour les opérations du coeur. Ces vaisseaux sanguins pourraient, par exemple, être utilisés (alors qu'actuellement on utilise la transplantation). De plus, des expériences ont montré que ces cellules, lorsqu'elles étaient injectées chez une souris, formaient spontanément un réseau de vaisseaux sanguins. Elles pourraient donc améliorer l'irrigation d'organes ischémiques (manquant de sang).

Be Israël : http://www.adit.fr

Technion : http:// : http://www.technion.ac.il/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top