RTFlash

Vivant

Un vaccin expérimental…contre les effets de l'âge

Sera-t-il possible un jour de retarder les effets délétères de l'âge par un vaccin ? Oui, si l'on en croit les travaux publiés par l'équipe du professeur Toru Minamino, de l’Université Juntendo. Ces chercheurs japonais ont observé que les souris auxquelles ils avaient administré le vaccin présentaient une diminution des cellules zombies, ou cellules sénescentes, et des zones affectées par la rigidité artérielle.

Pour rappel, les cellules du corps peuvent se diviser un certain nombre de fois, puis cette capacité disparaît. Elles peuvent alors entrer « en sénescence » avant d’être éliminées. Loin d’être délétères tout au long de notre vie, elles ont un rôle de protection par l’émission de signaux moléculaires vers les autres cellules. Ainsi, chez la personne jeune, l’équilibre entre formation et nettoyage des cellules sénescentes est optimal. Mais avec l’âge, la formation de ces cellules augmente tandis que leur nettoyage perd en efficacité. Résultat : elles endommagent les cellules saines voisines en libérant des substances chimiques qui provoquent une inflammation. Au fil du temps, elles facilitent le processus de vieillissement et ouvrent la voie à diverses pathologies : diabète, ostéoporose, obstruction des artères, perte musculaire liée à l’âge…

L’équipe nipponne a identifié la protéine B de la glycoprotéine du mélanome non métastatique (GPNMB) comme une cible moléculaire pour la thérapie sénolytique (qui provoque la destruction des cellules sénescentes). En effet, l’analyse a révélé que GPNMB était une protéine dont le domaine transmembranaire était enrichi dans les cellules sénescentes chez l’Homme et la souris. Les chercheurs ont alors créé un vaccin peptidique basé sur un acide aminé qui constitue la protéine. Il permet à l’organisme de créer des anticorps qui se fixent sur les cellules sénescentes, lesquelles sont éliminées par les globules blancs qui adhèrent aux anticorps.

Lorsqu’ils ont administré le vaccin à des souris dont les artères étaient obstruées, de nombreuses cellules sénescentes accumulées ont été éliminées et les zones affectées par la maladie ont rétréci. D’après les chercheurs, lorsque le vaccin a été administré par ailleurs à des souris âgées, la progression de leur fragilité a été plus lente que celle des souris non vaccinées.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Le café réduirait les risques de cancer de l'endomètre

    Le café réduirait les risques de cancer de l'endomètre

    On savait déjà qu'une consommation régulière de café pouvait réduire, chez certaines personnes, les risques de cancer du foie, du sein, de la prostate et du côlon. Cette fois, une méta-analyse ...

  •  Des lymphocytes modifiés pour réparer le cœur

    Des lymphocytes modifiés pour réparer le cœur

    Après s’être attaquée au cancer, l’immunothérapie élargit son champ d’action et vise aussi les maladies cardiovasculaires, notamment l’insuffisance cardiaque. Dans cette maladie, l’activation ...

  • Les cellules rénales pourraient se régénérer

    Les cellules rénales pourraient se régénérer

    Le rein est l’organe qui filtre les déchets métaboliques présents dans le sang pour les éliminer dans les urines. En vieillissant, et sous l’influence néfaste de maladies comme le diabète ou ...

Recommander cet article :

  • Robert Jennifer

    14/02/2022

    I got diagnosed with herpes, I have been dealing with herpes for the past 4 years. Until I got a review online about natural cure people testifying how Dr Ajayi cure them with his herbal treatment. And I ordered the treatment, after taking the herbs I was totally cured. I'm recommending you diagnosis with herpes should get this treatment and be cured of it you can contact his email address via; ajayiherbalhome@gmail.com also call or WhatsApp him +2348154724883 or visit his website https://ajayiherbalhome.weebly.com for more information. Thanks once again Dr Ajayi for curing me, may the lord reward you...

  • back-to-top