RTFlash

Le test du cancer du col de l'utérus pourrait détecter d'autres cancers

Selon une étude américaine, le test de détection éprouvé du cancer du col de l'utérus, appelé "Pap", pourrait également détecter les cancers de l'ovaire et de l'endomètre. Les chercheurs ont, pour la première fois, découvert des marqueurs génétiques des cancers de l'endomètre - un cancer particulièrement meurtrier - et de l'ovaire dans le frottis effectué pour le  test Pap. Le Pap (Papanicolaou, du nom de son inventeur) pourrait donc détecter trois types de cancer avec un test unique.

Cette extension de l'utilisation du test Pap a été rendue possible grâce aux progrès génomique qui permettent à présent de détecter une grande variété de cancers.

Ce test Pap est déjà employé avec succès pour détecter le cancer du col de l'utérus mais il n'existe encore aucun test pour repérer les cancers de l'ovaire et de l'endomètre. "Grâce à une utilisation nouvelle du séquençage génomique, nous pensons pouvoir détecter ces cancers à grande échelle et de façon peu coûteuse", souligne le Professeur Diaz qui a participé à cette étude.

Ce test doit maintenant être expérimenté sur des femmes sans symptômes des cancers concernés pour voir s'il est bien en mesure de détecter précocement les cancers de l'ovaire et de l'endomètre. Le cancer de l'endomètre est souvent découvert à un stade tardif et deux malades sur trois en décèdent.

Le cancer de l'ovaire est un peu moins meurtrier mais ces deux cancers touchent 70.000 femmes par an aux Etats-Unis dont un tiers en décède.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Le scanner du futur mis au point à Lyon

    Le scanner du futur mis au point à Lyon

    Un scanner totalement inédit et révolutionnaire a fait son apparition au sein de la plateforme d’imagerie des Hospices civils de Lyon. C’est une première mondiale et ce n’est qu’un prototype. Ce ...

  • Continuer à boire modérément en cas d'insuffisance cardiaque…

    Continuer à boire modérément en cas d'insuffisance cardiaque…

    Selon une étude réalisée par l'école de médecine de l'Université de Washington, les personnes qui avaient pour habitude de consommer de l'alcool et qui ont continué à ...

  • Bien dormir pour garder un bon coeur

    Bien dormir pour garder un bon coeur

    On sait depuis plusieurs années qu'un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité augmente les risques d'AVC et de problèmes cardiaques. Mais il restait à élucider les mécanismes de cette causalité. ...

Recommander cet article :

back-to-top