RTFlash

Vivant

Une supplémentation en vitamine D pour mieux traiter la dépression ?

Selon une vaste étude américaine présentée à l'occasion du congrès annuel de l’American Psychiatry Association, une supplémentation en vitamine D pourrait contribuer à améliorer les troubles dépressifs chez l’adulte, avec ou sans carence.

Ces dernières années, de nombreux travaux ont été menés pour définir le rôle de la vitamine D et cerner son implication dans les diverses fonctions de l’organisme. Plusieurs études ont ainsi suggéré un lien entre un déficit et certaines pathologies, telles que des infections respiratoires, un diabète, une fragilité osseuse ou encore des troubles digestifs.

La vitamine semble aussi avoir un rôle important dans la fonction cérébrale puisque des travaux ont déjà montré que les patients atteints de schizophrénie ou de la maladie d’Alzheimer présentent plus fréquemment une insuffisance en vitamine D.

"Les patients dépressifs présentant un déficit en vitamine D sont ceux qui répondaient le mieux à une supplémentation, mais notre étude montre qu’un apport supplémentaire améliore également de manière significative les symptômes dépressifs chez des patients présentant un niveau normal en vitamine", souligne le Docteur Marissa Flaherty (University of Maryland School, Baltimore, Etats-Unis), principale auteure de l’étude.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

emedicine health

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top