RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Une substance issue de la camomille protégerait du cancer

Les progrès de la nutrition génomique ont montré depuis quelques années à quel point certains choix alimentaires pourraient avoir des effets bénéfiques, notamment en matière de prévention des cancers. C'est notamment le cas du lycopène, contenu dans les tomates, du sulphoraphane, contenu dans le brocoli, de la quercétine, contenue dans les pommes, ou encore de l'épicatéchine-gallate, contenu dans le thé vert.

Cette fois, des chercheurs de l'Université de l'Ohio ont découvert qu'une substance présente dans la camomille, l'apigénine, pourrait avoir un effet toxique sur les cellules cancéreuses. Des essais réalisés sur la souris ont en effet montré que l'apigénine avait la capacité de provoquer la mort des cellules cancéreuses et de rendre celles-ci plus sensibles à la chimiothérapie.

« Il est à présent démontré qu'une alimentation saine peut avoir un effet protecteur en matière de cancer mais nous ignorons encore largement quels sont les mécanismes biologiques et génétiques impliqués dans cette protection », souligne Andrea Doseff, chercheuse en génétique moléculaire à l'Université de l'Ohio. Celle-ci ajoute que « l'apigénine, par ses propriétés exceptionnelles, pourrait permettre une prévention alimentaire contre certains cancers ».

Ces travaux ont également montré que les affinités entre l'apigénine et les protéines hnRNPA2 rétablissaient l'épissage unique dans les cellules cancéreuses. Or, ces cellules deviennent précisément tumorales parce qu'elle présentent un double épissage.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

PNAS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top