RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

TIC

Le stylo numérique remplacera-t-il le clavier ?

Depuis plusieurs années, les industriels spécialisés dans les hautes technologies travaillent à un moyen plus naturel que le clavier ou la souris pour la saisie de données : le stylo numérique. En son temps, la souris représentait déjà une évolution notable par rapport à l'ancestral clavier, plus encombrant et moins facile d'utilisation. L'apparition des stylos numériques pourrait marquer l'avènement d'une nouvelle ère. "Nous nous sommes admirablement bien adaptés aux claviers et aux outils de pointage tels que la souris", déclare Charles Golvin, analyste spécialiste de l'industrie des télécommunications mobiles chez Forrester Research. "Mais ce sont de bien piètres moyens d'interagir avec des machines (telles que les téléphones portables ou les ordinateurs de poche)". Soutenue par quelques poids-lourds des hautes technologies dont l'équipementier télécoms américain Motorola, son homologue allemand Siemens, le géant du logiciel Microsoft et quelques entrepreneurs asiatiques dont les noms n'ont pas été communiqués, une start-up israélienne a récemment présenté une gamme de stylos numériques ouvrant la voie à une alternative au clavier ou à la souris pour de futurs produits électroniques. Les modèles développés par OTM Technologies permettent à un téléphone portable ou un ordinateur de poche de collecter et de traiter plusieurs types de texte, de jouer, de faire des croquis voire même d'effectuer sur un écran des sélections et des clics comme avec une souris. Les stylos numériques pourraient à l'avenir également remplacer les périphériques de saisie de données comme les pointeurs de type "trackball", les manettes de jeux vidéos, les caméras vidéo réagissant aux indications de l'oeil et même les outils de commande au pied qui remplacent parfois les souris. "Le stylo virtuel vous permettra de faire ce que vous faites avec une souris ou un clavier voire plus encore", déclare Gilad Lederer, cofondateur et directeur général d'OTM. La technologie développée par OTM promet d'offrir un instrument d'écriture numérique à bas prix, donc accessible au marché de masse. Le Virtual Pen (stylo virtuel), ou "VPen" d'OTM fonctionne sur plusieurs types de surfaces, depuis l'écran d'ordinateur jusqu'au simple papier, et même sur la peau. L'un de ses actuels concurrents, le suédois Anoto, qui ne fonctionne qu'avec un papier "électronique" spécifiquement étudié pour reconnaître les mouvements du stylos, n'offre pas une telle liberté. Le mois dernier en Allemagne, Motorola, numéro deux mondial des fabricants de téléphones portables, a présenté une nouvelle gamme de combinés utilisant un stylo sans fil OTM, le premier instrument d'écriture fonctionnant selon la norme Bluetooth. Microsoft considère pour sa part le stylo numérique d'OTM comme une manière plus intuitive de saisir des données dans un ordinateur de poche ou un téléphone portable. Lors du dernier CeBIT, grand salon annuel technologique en Allemagne, le géant du logiciel a présenté un ordinateur de poche Compaq iPAQ muni d'un stylo d'OTM.

Reuters : http://fr.news.yahoo.com/020406/85/2jfvt.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top