RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Des souris et des clones

Des chercheurs nippons de l'Université de Hawaii, grâce à une technique plus simple que celle utilisée pour la brebis Dolly, ont cloné deux douzaines de souris. L'enlisement d'un projet de loi anti-clonage au Congrès et le nombre croissant d'experts qui estiment que ces techniques sont nécessaires pour traiter l'infertilité et d'autres pathologies, est pour certains un signe patent de l'inéluctabilité du clonage humain. Le NYT revient sur la polémique scientifique qui avait entouré la naissance de Dolly, après que les tentatives de plusieurs équipes pour reproduire l'expérience ont échoué. Le journal Nature la clôt en publiant dans sa dernière livraison les résultats de deux laboratoires indépendants démontrant par analyse moléculaire de l'ADN que Dolly était bien un(e) clone. Le groupe d'Hawaii dont la technique a été brevetée par ProBio America, qui pourrait entrer sur le NASDAQ en automne, vient de prouver que le clonage de mammifères adultes est réalisable au moins de deux façons différentes bien qu'il estime que le taux de clones viables est faible (1 à 2%). Le FT fait observer que le travail sur la souris constitue une avancée technologique essentielle, car la courte durée de la gestation chez ce rongeur (20 jours), de loin inférieure à celle de la brebis ou de la vache, permettra d'obtenir de nombreuses générations dont l'élevage sera peu coûteux, accélérant ainsi la mise au point de nouvelles procédures de clonage plus efficaces.

(ST Presse)

http://www.france-science.org

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top