RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Soleil et cancers : une association qui a parfois du bon

L'exposition au soleil, réputée pour favoriser les cancers de la peau (voir articles liés), pourrait aussi avoir du bon en réduisant le risque de cancer du sein ou du cancer du colon. Telle est la conclusion d'une étude américaine publiée jeudi dans un journal britannique spécialisé, Occupational and Environnemental Medicine. L'équipe du Dr Michael Freedman du National Cancer Institute américain, à Bethesda (Maryland) s'est servi des certificats de décès émis de 1984 à 1995 par 24 Etats américains représentatifs de toutes les régions du pays, pour étudier le nombre de morts dues à cinq cancers : sein, ovaires, colon, prostate et cancer de la peau. Comme l'on pouvait s'y attendre, le nombre le plus élevé de décès par cancers de la peau (autres que le mélanome), a été retrouvé dans les zones les plus ensoleillées : Californie, Caroline du Sud, Floride, Hawaï, Texas... En revanche, le taux de morts dues aux cancers du sein et du colon y était significativement plus bas. Ceci à l'exception du risque de cancer de la prostate chez les hommes noirs américains, qui est augmenté dans les régions les plus ensoleillées. Le fait de travailler à l'extérieur dans un environnement très ensoleillé est aussi associé avec une mortalité moindre par cancer du sein ou du colon, selon l'étude. Elle montre que la relation entre ces taux inférieurs de mortalité par cancers est d'autant plus forte que la zone géographique est plus ensoleillée, et cela indépendamment de l'effort physique qu'implique un travail à l'air libre. Des expériences de laboratoire ont montré que la vitamine D ralentit la vitesse de multiplication des cellules cancéreuses, dont des cellules du sein et de l'intestin. Ces tests apportent une explication possible de l'action protectrice de rayons du soleil, relèvent les auteurs. Le soleil stimule la synthèse de la vitamine D par l'organisme. Les scientifiques recommandent de mener des recherches supplémentaires sur les effets potentiellement protecteurs du soleil, en affinant les mesures des expositions engendrées par les loisirs ou le travail.

TF1 : http://www.tf1.fr/news/sciences/0,,904428,00.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top