RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Sclérose en plaques : des cellules de myéline obtenues directement à partir de cellules de la peau

La sclérose en plaques se traduit par une destruction de la gaine de myéline qui isole les neurones et cette maladie du système nerveux reste très difficile à soigner même si certains médicaments permettent d'en ralentir la progression.

Des chercheurs américains de la Case Western Reserve University (Cleveland), dirigés par le professeur Paul Tesar, sont parvenus à transformer directement des fibroblastes  (cellules de la peau) en oligodendrocytes, des cellules nerveuses productrices de myéline.

Pour parvenir à ce résultat étonnant, les scientifiques ont procédé à une reprogrammation cellulaire complète qui fait intervenir trois protéines et permet de transformer les fibroblastes en cellules précurseurs d’oligodendrocytes (CPO). Comme le souligne le professeur Tesar, « Nous avons réussi à effacer complètement l’identité de ces cellules de peau et à les transformer en cellules nerveuses fonctionnelles à finalité thérapeutique ».

Bien entendu, cette technique soulève beaucoup d'espoirs dans la prise en charge thérapeutique de la sclérose en plaques. En effet, jusqu'à présent, pour produire ces CPO, il fallait recourir à des cellules-souches embryonnaires ou pluripotentes. Mais avec cette nouvelle technique, il devient envisageable de produire en grande quantité et bien plus facilement les cellules nerveuses productrices de myéline.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top