RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Des scientifiques découvrent un calmar géant qui pourrait appartenir à une nouvelle espèce

Un calmar géant échoué sur une plage australienne pourrait, selon des scientifiques, être le premier spécimen d'une nouvelle espèce. Le céphalopode de 250 kilos a été retrouvé mort samedi sur une plage d'Hobart dans l'île de Tasmanie, au sud-est de l'Australie, et a été transporté lundi au musée local. Des experts ont étudié ses caractéristiques inhabituelles, dont notamment, de fines membranes musculaires sur chacune de ses huit tentacules. "Nous n'avons jamais rien vu de semblable", a déclaré le zoologue David Pemberton. "Imaginez, en fait, avoir un tas de muscles sur votre corps que personne d'autre ne possède... Le spécimen bouleverse la taxinomie". Les deux bras, que le calmar avait perdu, devaient mesurer environ 15 mètres de long, d'après le Pr Pemberton. Pour nager, les calmars sont pourvus de huit tentacules avec des ventouses et de deux bras fins encore plus longs - avec des ventouses seulement à l'extrémité leur servant à capturer leurs proies. Les calmars géants vivent habituellement en bordure du plateau continental, à environ 500 mètres de profondeur. Ils n'ont jamais été observés vivants. Même s'ils l'avaient voulu, les scientifiques n'auraient pas pu faire un festin du monstrueux calmar, l'ammoniac qu'il contient le rendant immangeable.

AP : http://fr.news.yahoo.com/020722/5/2oob3.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top