RTFlash

Avenir

Un robot pour biner les salades

A l'appel de la Chambre d'Agriculture du Pays de Morlaix, une cinquantaine de producteurs et de techniciens se sont déplacés à Sibiril, afin d’assister à une étonnante démonstration du robot bineur « Dino », développé par la société Naïo technologie et le groupe Déphy Ecophyto salade.

Guidé par GPS laser et des caméras, le robot a biné les cultures en planches, de façon autonome. En bout de parcelle, il a fait demi-tour sans aide et repris son travail. En outre, le robot électrique, qui dispose d’une autonomie de 4 à 5 h de travail, prévient l’agriculteur lorsqu’il a terminé la parcelle. « Le robot est polyvalent et adapté à la plupart des cultures légumières car tous les types de bineuses peuvent être utilisées sur la machine. Étant automatique, il n’est pas contraint par les emplois du temps des équipes et peut intervenir sur la parcelle, à tous les stades d’évolution des cultures », a commenté Gaëlle Guiocheau, chargée d’animation à la Chambre d’agriculture.

Cette démonstration était une première dans le département, sur une exploitation fortement tournée vers la culture de salades. Le coût d’un tel robot varie de 80 000 e à 100 000 €, selon les équipements. Mais ce robot permet de réduire sensiblement la fréquence et la quantité de produites phytosanitaires et ne consomme que 2 € d'électricité par hectare, pour la recharge des batteries, bien moins d’énergie qu’un tracteur.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Le Télégramme

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top