RTFlash

Matière

Recycler l'eau tout en produisant de l'énergie propre grâce aux bactéries !

Une équipe de recherche australienne, dirigée par le professeur Jürg Keller de l'Université de Queensland, a mis au point une « pile à combustible microbienne ». Le principe de la pile à combustible est de produire de l'électricité grâce à une réaction chimique d'oxydo-réduction. Dans le dispositif expérimental imaginé par Keller et ses collègues, les bactéries sont capables de transférer des électrons à l'une des électrodes (anode) de la pile après avoir dégradé les déchets organiques des eaux usées -sucres, amidon, alcool. Ces électrons proviennent de la respiration bactérienne anaérobie (sans oxygène) qui fournit habituellement son énergie à l'organisme. Dans un second compartiment de la pile, l'oxygène réagit au contact d'une autre électrode (cathode) avec les électrons précédemment transférés pour donner de l'eau. La réaction générale crée un courant électrique.

Ce procédé a intéressé une brasserie de bière de la ville de Brisbane, capitale du Queensland, pour traiter une partie des eaux usées qu'elle rejette. Le prototype de la pile qui sera installé courant septembre produira une puissance électrique de 2 kW par jour selon Keller, suffisamment pour alimenter une maison individuelle. Après traitement, l'eau pourra être filtrée et réutilisée par l'usine. Dans un premier temps, la pile utilisera 2500 litres sur les 2,5 millions rejetés quotidiennement par la brasserie.

Le projet bénéficie du soutien de l'état australien qui a accordé un financement de 85 000 euros pour l'installation de cette pile dans la brasserie. La production d'eau propre est primordiale en Australie, le pays subit actuellement une des sécheresses les plus sévères depuis un siècle. La pile fera l'objet d'une présentation au congrès international sur les bio-énergies du futur qui se tiendra fin septembre à Brisbane.

STT

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Airbus va tester l'hydrogène sur des A380 dès 2025

    Airbus va tester l'hydrogène sur des A380 dès 2025

    Airbus prévoit son premier vol d'essai à hydrogène en 2025, avec un A380. L'avionneur français accélère sur son projet d'avion zéro émission (ZEROe). Pour ce faire, Airbus va créer deux centres de ...

  • Une pile flexible et rechargeable

    Une pile flexible et rechargeable

    Des chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), à Vancouver, ont mis au point une pile rechargeable flexible qui peut être mise au lavage. Selon le professeur en génie informatique ...

  • Transformer la chaleur directement en électricité

    Transformer la chaleur directement en électricité

    Des chercheurs lyonnais parviennent à produire de l'électricité avec une source de chaleur modérée. Quoi de nouveau ? Il fallait auparavant des températures extrêmement élevées pour parvenir à cette ...

Recommander cet article :

back-to-top