RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le rapport Bioinitiative 2012 relance le débat sur les effets des champs électromagnétiques

Le nouveau rapport Bioinitiative 2012 ne va pas manquer de relancer le débat sur l'éventuelle nocivité des ondes électromagnétiques. Selon cette étude, qui repose sur l’analyse de plus de 1.800 études scientifiques, l'utilisation excessive de téléphones portables par de jeunes enfants et des femmes enceintes pourrait augmenter le risque de développer certaines pathologies.

« Nos cœurs et nos cerveaux sont régis par des signaux bioélectriques et les expositions environnementales aux champs électromagnétiques artificiels peuvent donc interagir avec les processus biologiques fondamentaux du corps humain », souligne ce rapport qui est en désaccord avec les conclusions du récent rapport de l'Académie des Sciences qui concluait à une absence de risques avérés pour la santé.

Le rapport Bioinitiative rappelle que nous sommes exposés à plusieurs types de champs électromagnétiques, liés à l’utilisation d’appareils électriques et électroniques, aux réseaux électriques et aux antennes-relais de téléphone et de télévision.

Le rapport met en avant quatre types principaux de risques : premièrement, comme l'a reconnu l'OMS en 2010, des risques de gliome liés à une utilisation intensive de téléphones portables. Second risque, les ondes électromagnétiques pourraient altérer la qualité du sperme. Troisième risque, l'utilisation intensive du mobile par une femme enceinte augmenterait de 50 % les risques de développer des troubles du comportement. Enfin, le dernier risque concerne l'autisme dont l'apparition pourrait être favorisée par l'utilisation excessive du portable par les futures mères.

Article rédigé par Elisa Tabord pour RT Flash

Bioinitiative

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • Z@@m

    15/01/2013

    Waoh !!!
    De la vraie information sur un site entièrement dévoué/dédié à l'ultra-technoscience ?
    Un tournant ?

  • back-to-top