RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Quand l'homme vient au secours du robot…

Selon une étude réalisée par des chercheurs allemands de l'Université de Duisbourg et Essen, il existerait une forme d'empathie naturelle des êtres humains vis-à-vis des robots.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont réalisé des films dans lesquels ils soumettaient un petit robot en forme de dinosaure à des mauvais traitements divers. 

Les scientifiques ont ensuite demandé à des volontaires de regarder ces films et ont mesuré pendant ces visualisations l'évolution de leurs différents paramètres biologiques.

Ils ont alors pu constater sans ambiguïté que la vision du petit robot en train de se faire maltraiter par l'expérimentateur entraînait un stress et une angoisse proportionnels au niveau d'agressivité que devait subir ce robot.

L'examen par imagerie cérébrale a montré que, face à une situation de maltraitances du robot, les sujets éprouvaient les mêmes réactions émotives, au niveau des neurones du système limbique, que celles qu'ils ressentent lorsqu'un être humain est victime de violences physiques.

Comme le souligne la chercheuse américaine Kate Darling, qui souhaite un cadre juridique garantissant certains droits pour les robots, "Notre comportement et nos actions à l'égard d'êtres non-humains, qu'il s'agisse d'animaux, de plantes ou de robots, exprime notre niveau de respect et d'éthique vis-à-vis d'autrui. Si nous traitons de façon inhumaine sans raison valable un animal ou un robot, nous devenons nous-mêmes inhumains", ajoute la chercheuse.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

KD

ROBOTPODCAST

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top