RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Une puce pour contrôler la bonne hygiène des soignants à l'hôpital

Les autorités de santé américaine estiment que près de deux millions de patients contractent chaque année une infection nosocomiale aux Etats-Unis et que 90 000 d'entre eux décèdent des suites de ces infections qui sont souvent transmises par le personnel soignant lui-même.

Pour lutter contre ce fléau, la solution la plus efficace reste un lavage des mains fréquent et minutieux mais les établissements hospitaliers ont du mal à faire respecter cette consigne parfois contraignante. Pour atteindre cet objectif, la société IBM a mis au point un nouveau type de puce RFID spécifiquement prévue pour contrôler le comportement du personnel soignant.

Pour évaluer l'efficacité du produit, IBM a équipé un hôpital de l'Ohio avec un réseau de 100 capteurs qui équipent différents équipements, poignées, portes ou couloirs. L'ensemble du personnel de cet établissement a ensuite été équipé de cette puce RFID qui permet la traçabilité et le suivi complet de son déplacement.

Grâce à ce système, si un membre du personnel ou un médecin entre dans la chambre d'un patient, sans au préalable se laver les mains, le système en est immédiatement informé et fait remonter l'information auprès du service compétent

Cette expérimentation en grandeur nature a permis de constater qu'en moyenne, moins de la moitié du personnel se conformait aux exigences d'hygiène et de lavage des mains.

Cette innovation pourrait également s'imposer dans les établissements français où, rappelons-le quelques 4000 patients décèdent chaque année des suites des maladies nosocomiales.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

ET

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top