RTFlash

Matière

Puce électronique record à un demi million de pages par seconde

Le géant sud-coréen de l'électronique Samsung Electronics a mis au point un microprocesseur à mémoire graphique capable de transmettre l'équivalent en données d'un demi-million de pages de journal par seconde, un record, a-t-elle annoncé. La production commerciale de cette mémoire, la plus rapide du monde, débutera à la fin de l'année. Elle possède une bande passante pouvant aller jusqu'à 8 gigabits par seconde, ce qui la rend 70 % plus rapide que les puces actuelles, a précisé le fabricant électronique. Un demi-million de pages par seconde représente l'équivalent de 34 années de publication d'un quotidien grand format de 40 pages.

Ce microprocesseur de nouvelle génération permettra de fournir des animations et des graphiques à haute résolution dans les ordinateurs personnels, ordinateurs de bureau et consoles de jeux, a affirmé le fabricant. Par ailleurs, Samsung a annoncé le début de la production de masse de sa nouvelle puce de mémoire GDDR3, dont la mise au point avait été annoncée en décembre.

Cette puce de type DRAM (Dynamic Random Access Memory, ou mémoire vive dynamique à accès aléatoire), à capacité de 512 mégabits (64 Mo), peut traiter des données à la vitesse de 1.066 Mb par seconde, soit l'équivalent de 8.000 pages de journaux et le double des puces actuelles de type DDR2 DRAM. Selon la firme Mercury Research, citée par Samsung, le marché mondial des mémoires graphique DRAM va croître de 43 % cette année pour atteindre 1,5 milliard de dollars et devrait excéder 2 mds en 2006.

AFP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Stocker l’énergie dans les océans

    Stocker l’énergie dans les océans

    Le groupe d’ingénierie Segula Technologies va lancer les études de conception et de réalisation de son démonstrateur baptisé Remora. Il s'agit d'une solution de stockage massif d’énergie en mer par ...

  • Une anode à catalyseur bio-inspiré

    Une anode à catalyseur bio-inspiré

    La production d'électricité à partir d'hydrogène ne prendra son essor que si le platine utilisé pour dissocier la molécule H2 à l'anode d'une pile à combustible peut être remplacé par un métal moins ...

  • Un nouvel électrolyte pour des piles plus sûres

    Un nouvel électrolyte pour des piles plus sûres

    L’avenir des batteries passe par le sodium, plus durable que le lithium – qui alimente aujourd’hui la majorité de nos appareils et véhicules – cet élément chimique est en outre présent en abondance ...

Recommander cet article :

back-to-top