RTFlash

Matière

Produire de l'hydrogène avec de l'eau sucrée

Des chercheurs de l'université du Minnesota à Minneapolis, ont réussi, en chauffant très rapidement de l'eau sucrée, à obtenir directement une décomposition en hydrogène et en monoxyde de carbone.

Ce nouveau processus présente deux avantages : il permet tout d'abord de s'affranchir des produits pétroliers pour produire "proprement" de l'hydrogène, le carburant de l'avenir pour la propulsion automobile ; deuxièmement, il peut s'appliquer à toute sorte de déchets végétaux... même au gazon coupé sortant des tondeuses.

Les chercheurs ont expérimenté leur procédé sur deux produits, l'huile de soja et l'eau sucrée. Ils ont vaporisé ces liquides en minuscules gouttelettes de 400 microns de diamètre en utilisant un simple injecteur d'essence provenant d'un moteur de voiture. La vapeur obtenue a été projetée sur un disque en céramique revêtu d'un catalyseur, un mélange de rhodium et de cérium. Au contact du disque poreux porté entre 800 0C et 1 000 0C, les gouttelettes se vaporisent en quelques millisecondes et se décomposent en monoxyde de carbone et en hydrogène.

Environ 70 % de l'hydrogène contenu dans l'huile est récupéré par aspiration de l'autre côté du disque. Caractéristique intéressante, la réaction chimique s'entretient elle-même : le disque en céramique doit être chauffé pour amorcer le processus, mais c'est ensuite la chaleur produite par la décomposition de l'huile qui le maintient à bonne température.

A l'aide du petit réacteur de 17 millimètres de diamètre utilisé, 500 grammes d'hydrogène sont produits par jour. D'après les calculs, un disque de 15 centimètres permettrait d'obtenir 3,7 litres d'hydrogène à l'heure.

Les chercheurs estiment que ce processus peut devenir une source de carburant pour les piles à combustibles lorsqu'elles seront au point. A plus court terme, le gaz synthétique est utilisable comme carburant dans les moteurs thermiques.

UM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Lhyfe extrait l'hydrogène en mer

    Lhyfe extrait l'hydrogène en mer

    La démonstration est faite. Il est possible de produire industriellement de l’hydrogène par électrolyse à partir d’eau salée, au pied des éoliennes, en gérant les fluctuations de la production ...

  • Un nouveau type d'éolienne sans pales testé en Espagne

    Un nouveau type d'éolienne sans pales testé en Espagne

    Un mât à la forme légèrement conique de 2,75 mètres de hauteur qui se met à osciller sous l’effet du vent : c’est peut-être l’éolienne du futur. Ses inventeurs sont espagnols, ils ont voulu apporter ...

  • La péniche à hydrogène va-t-elle remplacer les camions ?

    La péniche à hydrogène va-t-elle remplacer les camions ?

    Trois cents tonnes de marchandises soit « l’équivalent d’une douzaine de camions », glissant en silence sur les eaux vertes du Canal des deux mers plutôt que d’encombrer les routes. C’est la ...

Recommander cet article :

back-to-top