RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Production des premières cellules pluripotentes in vivo, chez des souris !

C'est une étape décisive qui vient d'être franchie dans l'exploitation de l'immense potentiel des cellules souches induites qui sont prélevées sur des adultes puis reprogrammées pour les rendre pluripotentes, c'est-à-dire capables de produire les différentes cellules qui constituent un organisme.

Des chercheurs espagnols du Centre national de recherche sur le cancer de Madrid, dirigés par Maria Abad, viennent en effet de réussir pour la première fois à produire ce type de cellules in vivo, chez la souris.

Jusqu'à présent, et depuis leur découverte en 2006 par le chercheur japonais Shinya Yamanaka (prix Nobel de médecine 2012), ces cellules souches induites, généralement appelées iPS (Induced Pluripotent Stem Cells ou cellules souches pluripotentes induites), avaient pu être obtenues uniquement "in vitro", c'est-à-dire en laboratoire.

Pour réussir à produire ces cellules "in vivo", les chercheurs espagnols ont travaillé sur des souris transgéniques possédant les différents facteurs de croissance nécessaires à la reprogrammation de cellules adultes en iPS.

Ces travaux ont abouti à la présence de cellules souches pluripotentes induites dans le sang des souris reprogrammées, ainsi que l'atteste la détection de différents marqueurs de ces cellules dans les organes de ces rongeurs.

Mais à leur grande surprise, les chercheurs ont constaté que ces cellules souches produites semblaient avoir des capacités de différenciation plus importantes que leurs "cousines", obtenues en laboratoire mais également que les cellules souches embryonnaires.

Ces scientifiques indiquent en effet que leurs cellules souches peuvent non seulement se différencier en n'importe quel type de cellule embryonnaire, mais également se transformer en cellule précurseur de l'embryon, comme le placenta.

Reste que la découverte de ces nouvelles propriétés fascinantes n'avait pas du tout été envisagée par les chercheurs et ceux-ci vont à présent essayer de comprendre pourquoi les cellules souches qu'ils ont produites possèdent de telles caractéristiques.

Même si les chercheurs soulignent que ces travaux demeurent très fondamentaux, cette découverte confirme l'immense potentiel des cellules souches pour ouvrir le chemin vers une véritable médecine régénérative qui permettra un jour de reconstruire des organes complets.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top