RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Prévenir l’infection par le virus du SIDA grâce à un gel microbicide

Une équipe de recherche associant le CEA, l’Université Paris-Sud et le CNRS vient de montrer l’efficacité chez le singe d’un gel microbicide pour bloquer l’infection par le virus du SIDA. La substance employée contient des peptides qui bloquent le virus en mimant son récepteur CD 4 à la surface de ses cellules cibles.

Alors que les recheches se poursuivent activement pour mettre au point un vaccin contre le virus du SIDA, un des autres défis scientifiques consiste à diminuer ou à éliminer le risque de transmission du virus à l'aide de différentes substances applicables localement et capables de protéger les utilisateurs lors des relations sexuelles.

C'est dans cette perspective que les chercheurs travaillent depuis plusieurs années sur la synthèse de miniprotéines susceptibles d'améliorer de manière décisive l'efficacité de gels microbicides en empêchant le virus du SIDA de pénéter dans les lymphocytes T (cellules du système immunitaire). Ces miniprotéines miment le récepteur CD4, qui permet au VIH de s'accrocher à la surface de ces cellules. Elles parviennent ainsi à leurrer le virus. Appelés miniCD4s, ces peptides ont pu neutraliser la transmission du virus lors de tests cellulaires in vitro.

Elaborés sous forme de gels microbicides par les chercheurs, ces peptides ont été testés pour la première fois sur des singes. Les résultats sont très encourageants : sur les six macaques femelles ayant reçu une application du gel contenant 0,3 % de miniCD4s, cinq d’entre elles ont été totalement protégées de l'infection virale, bien qu'elles aient été exposées à une forte dose de virus (10 fois la dose nécessaire pour provoquer l’infection dans 50 % des cas).

Aucune trace de virus n'a été retrouvée chez ces singes qui ne sont devenus ni séropositifs, ni malades.

Ces travaux montrent que les peptides miniCD4s appliqués sous forme de gel pourraient constituer un outil de prévention très efficace et simple d'utilisation pour protéger pendant les relations sexuelles l’organisme contre l’infection par le virus du SIDA.

Article rédigé par Élise Tabord pour RT Flash

PLOS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top