RTFlash

La première micro-machine en diamant

Les laboratoires fédéraux de Sandia, au Nouveau-Mexique, viennent de réussir à fabriquer la première micro-machine utilisant, non pas du silicium mais du diamant. Les techniques de gravure utilisées sont comparables à celles des micromachines au silicium et s'inspirent de la micro-électronique, ce qui garantit la faisabilité de la technologie. Le diamant utilisé est un matériau amorphe qui n'a pas la structure cubique parfaite du diamant cristallin naturel mais convient très bien au micro-usinage. en effet ce diamant amorphe confère aux nouvelles micromachines un avantage considérable : il n'est pas seulement un matériau très résistant, il a surtout l'avantage d'éliminer le phénomène de "stiction" qui est la bête noire des micromachines. La stiction, un problème connu depuis de nombreuses années, est un phénomène d'adhérence qui peut conduire à la paralysie d'une micro-machine. La silice de surface, hydrophile, a tendance à absorber la vapeur d'eau ambiante et les différentes couches de la micro-machine finissent par se coller les unes aux autres. Avec le diamant, le phénomène est considérablement réduit à cause de la nature hydrophobe du carbone. La micro-machine au diamant devrait donc avoir une durée de vie et une fiabilité bien plus grandes que son homologue en silicium. Enfin le diamant présente de bonnes propriétés de biocompatibilité, ce qui ouvre la voie à la réalisation de micromachines implantables dans le corps humain.

Brève rédigée par @RTflash

BBC News : http://news2.thls.bbc.co.uk/hi/english/sci/tech/newsid%5F655000/655617.stm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des nanoparticules pour cibler les cellules cancéreuses

    Des nanoparticules pour cibler les cellules cancéreuses

    Des chercheurs de l'Université Louis et Maximilien de Munich ont développé un nouveau type de nanoparticule qui tue efficacement et sélectivement les cellules cancéreuses, ouvrant ainsi de nouvelles ...

  • Un robot-insecte qui se déplace sans batterie

    Un robot-insecte qui se déplace sans batterie

    Une équipe de l’Université de Californie du Sud, aux Etats-Unis, a dévoilé  ses travaux sur un robot-insecte capable de fonctionner près de deux heures sans être alimenté par une batterie. Mesurant ...

  • Les robots vont profondément changer nos vies

    Edito : Les robots vont profondément changer nos vies

    Notre planète vieillit à toute allure : d’ici à 2050, la part des plus de 65 ans dans le monde devrait passer de 9 % à 16 % de la population, selon le scénario principal des Nations Unies. En Europe ...

Recommander cet article :

back-to-top