RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Pour bien apprendre, il faut bien dormir !

Des recherches effectuées sur des musiciens par Karen Debas, neuropsychologue de l'Université de Montréal, ont montré que les régions sous-corticales jouent un rôle important lors de la consolidation de l'information.

Selon ces travaux, l'activation simultanée des régions sous-corticales entraîne une meilleure synchronie après avoir dormi mais les résultats sont moins bons après une période de manque de sommeil. Pour mener leurs recherches, les scientifiques n'ont pas utilisé de véritables pianos mais ont tout simplement enseigné de nouvelles séquences de mouvements de doigts sur une boîte rappelant un clavier.

Les participants ont été soumis à des IRM pendant qu'ils réalisaient ces séquences de piano avant et après une période de sommeil. Pendant ce temps, un groupe témoin distinct a été testé à deux reprises sans avoir dormi. Résultat : le putamen, partie centrale du cerveau, était plus actif après avoir dormi et ses performances étaient meilleures au réveil qu’au cours de la journée.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Direct

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top