RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Polyarthrite rhumatoïde : prévoir l'évolution vers l'incapacité

La polyarthrite rhumatoïde entraîne une détérioration fonctionnelle progressive qui peut aboutir à l'incapacité d’exercer un métier. Dans ce contexte, il est donc important de pouvoir identifier précocement les malades qui risquent le plus de se retrouver en situation d'invalidité et de perte professionnelle.

Des chercheurs suédois ont analysé les facteurs prédictifs de congés maladies ou d’invalidité durant les 3 première années après un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde chez 3 000 patients adultes.

L'étude montre que 71 % des malades qui travaillaient à temps plein au moment du diagnostic continuaient d’exercer leur métier après 3 ans d’évolution, contre seulement 36 % des malades qui présentaient déjà une incapacité partielle de travail au moment du diagnostic.

Autre enseignement : seuls 3 % des patients qui travaillaient à temps complet au moment du diagnostic ont basculé vers une incapacité totale au bout de trois ans, contre 10 % pour les patients qui travaillaient à temps partiel et 46 % pour ceux qui étaient déjà en arrêt de travail.

Il semble donc, selon ces recherches, que la capacité de travail au moment du diagnostic constitue un indicateur important des risques d'évolution de cette pathologie vers une invalidité permanente et une perte d'emploi. En revanche, l'importance des lésions et l'intensité des douleurs ressenties par les patients au moment du diagnostic ne semblent pas constituer un facteur déterminant de prévision d'évolution cette pathologie.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

ARD

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top