RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un plan global indispensable pour "relever le défi des biotechnologies"

La France doit "relever le défi" des biotechnologies, porteuses d'une véritable révolution, en mettant en oeuvre un "plan global", à l'image de ce qui a été fait pour les technologies de l'information, recommande un groupe de travail dans un rapport remis le 11 mars au gouvernement. Comme tout basculement scientifique, les avancées des biotechnologies, qui sont un outil et non une fin, sont "ambivalentes", et dresser ce constat "ne doit pas conduire à l'inaction, au contraire", souligne le rapport qui avait été confié à Noëlle Lenoir, conseiller d'Etat. Selon le rapport, en matière médicale, il n'est pas exagéré de comparer la révolution qu'apporte le déchiffrage du génome humain à celle promue par Louis Pasteur à la fin du 19ème siècle. Qu'il s'agisse de diagnostic ou de prévention, de la mise au point de nouvelles thérapeutiques, de nouvelles familles de médicaments, toutes les pathologies sont concernées: depuis les maladies génétiques rares jusqu'aux pathologies les plus fréquentes comme les cancers. Les applications agro-industrielles des biotechnologies n'en sont pas moins importantes, les matériaux à base de plantes pouvant fournir des molécules pour les industries pharmaceutiques et de transformation de l'énergie, souligne le rapport. Par ailleurs, les biotechnologies offrent de nouveaux moyens pour protéger et améliorer l'environnement. Mais les biotechnologies suscitent autant d'inquiétude que de fascination: "les réactions de la société en Europe, particulièrement vis-à-vis des sciences du vivant, comportent une part d'émotion, voire d'émotionnel, selon le rapport qui ajoute qu'il appartient à la collectivité dans son ensemble de préciser jusqu'où aller et quelles limites ne pas franchir". La France figure au troisième rang en Europe pour le nombre de sociétés de biotechnologie, mais "les applications économiques de notre excellence scientifique restent insuffisantes. l'Union européenne a pris un retard important vis-à-vis des Etats Unis, qu'il faudra combler durant les prochaines années.

Rapport sur les biotechnologies :

http://www.minefi.gouv.fr/minefi/actualites/actu2/index.htm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top