RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un oeil bionique pour rendre la vue aux aveugles

Chris James a été aveugle pendant près de vingt ans, mais il y a deux semaines il a retrouvé la vue. Pas par un miracle, mais grâce à un oeil bionique. La médecine ne comptait pas s'arrêter au bras ou à la jambe bionique, puisque une équipe de chercheurs britanniques a réussi à implanter une micro puce dans l’oeil d’un patient, rapporte Sky News.

Près de 8 heures d’opération au John Radcliffe Hospital d'Oxford auront été nécessaires à l’implantation de la puce dans l’oeil de Chris James. Epaisse de seulement 3 mm, celle-ci a été insérée au fond de l’oeil du patient et est reliée grâce à un câble très fin au nerf optique. Agé de 54 ans, l’homme a raconté à Sky News ce qu’il a ressenti après avoir ouvert les yeux : «J'ai vu un flash et ça a confirmé que mes nerfs optiques fonctionnaient correctement, ce qui est un signe très prometteur. C’était comme quelqu’un qui aurait pris une photo avec le flash, une lumière palpitante. Je l’ai reconnue instantanément.»

L’oeil bionique fonctionne de manière plutôt simple. Celui-ci envoie un signal via le nerf optique au cerveau et ce dernier s’empresse de le transformer en image. Le traitement pourrait rendre une partie de la vue à des personnes atteintes d’une maladie appelée rétinite pigmentaire qui cause la détérioration des cellules photo-réceptrices situées au fond de l’oeil. «Ce qui rend cette puce unique, c’est que toutes les fonctions de la rétine y sont intégrées», explique à The Independent le professeur Robert McLaren qui a conduit l’expérimentation. Le scientifique développe le fonctionnement : «La puce contient 1.500 diodes sensibles à la lumière et des petites électrodes qui stimulent les nerfs pour créer une image pixélisée. A part un petit appareil placé derrière l'oreille, il est impossible de deviner qu’un patient a reçu un implant.»

Cela dit, les patients récupèrent seulement une partie de leur vision. Le champ de vision est de la taille d’une boîte de CD et est en noir et blanc. Chris James peut pour l’instant seulement reconnaître des formes et des lignes de près et il lui faudra des semaines avant que son cerveau commence à interpréter correctement les signaux reçus de la puce. Si les tests sont couronnés de succès, le traitement pourra rendre la vue à près de 25.000 Britanniques. La puce a cependant des limites et ne pourra pas servir, par exemple, aux patients atteints de maladies affectant les nerfs optiques.

Slate

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des robots font dialoguer les poissons avec les abeilles

    Des robots font dialoguer les poissons avec les abeilles

    A priori, poissons et abeilles n’auraient ni l’occasion de se rencontrer, ni grand-chose à se raconter. Des chercheurs de l’EPFL et de quatre autres institutions Européennes membres du projet ...

  • Un pas de plus vers un cerveau artificiel

    Un pas de plus vers un cerveau artificiel

    Cette percée réalisée par des équipes des universités de Münster (Allemagne), d'Oxford et d'Exeter (Royaume-Uni) ouvre la voie à la création d'ordinateurs dont le fonctionnement ressemblera à celui ...

  • Une peau électronique qui a un sixième sens…

    Une peau électronique qui a un sixième sens…

    Une équipe de recherche de l’institut Helmholtz-Zentrum de Dresden-Rossendorf, en Allemagne, a mis au point une minuscule peau électronique connectée (ou e-peau) d’une ...

Recommander cet article :

back-to-top