RTFlash

Un œil bionique issu des nanotechnologies

Des chercheurs israéliens de l'Université de Tel-Aviv, dirigés par le professeur Yael Haenin, travaillent, dans le cadre de la lutte contre la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), sur un œil bionique baptisé "Rétine artificielle solaire" fabriqué à partir de nanotubes de carbone et de polymères photosensibles.

La DMLA représente aujourd'hui la première cause de cécité après 50 ans dans les pays développés et on estime que 5 millions d'Américains seront touchés par cette pathologie invalidante d’ici à 2050. Pour le moment, la DMLA ne se guérit pas et peut simplement faire l'objet de soins palliatifs particulièrement lourds et coûteux.

Les recherches menées par l'équipe de Yael Haenin s'inspirent des progrès réalisés dans le domaine du traitement de la surdité par les implants cochléaires. Ces implants parviennent en effet à utiliser la capacité d'adaptation du cerveau, qui est capable, après apprentissage, d'interpréter des signaux électriques artificiels reçus par le biais du nerf auditif.

Concrètement, une interface polymérique optoélectronique envoie des signaux visuels à une rétine synthétique dont la trame est constituée de nanotubes de carbone et qui transmet les signaux des yeux au cerveau à l'aide de nanocristaux. C'est grâce à cette superstructure en polymères photosensibles qui remplace les photorécepteurs naturels défaillants que les informations visuelles peuvent à nouveau être transmises et interprétées par le cerveau. Ce dispositif est alimenté par une NanoRectenna qui convertit la lumière en électricité.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Solve For X

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Une peau électronique qui a un sixième sens…

    Une peau électronique qui a un sixième sens…

    Une équipe de recherche de l’institut Helmholtz-Zentrum de Dresden-Rossendorf, en Allemagne, a mis au point une minuscule peau électronique connectée (ou e-peau) d’une ...

  • Toyota fait entrer la réalité virtuelle à l'usine

    Toyota fait entrer la réalité virtuelle à l'usine

    Le constructeur automobile japonais Toyota Motors travaille actuellement sur le déploiement de casques de réalité virtuelle Microsoft HoloLens sur ses lignes de production afin de répondre à ...

  • Vers la prothèse de la main du futur

    Vers la prothèse de la main du futur

    En dépit des progrès considérables réalisés pour restaurer l’information tactile chez des personnes ayant subi l’amputation d’un membre, cette information demeure très ...

Recommander cet article :

back-to-top