RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Nouvelles technologies de l'information : la France n'est pas dans le peloton de tête

L'Union internationale des télécommunications a publié son premier indice des technologies mobiles/Internet dans un rapport de 240 pages intitulé "Internet for a Mobile Generation". L'indice permet de mesurer les résultats obtenus en matière de technologies mobiles et de l'Internet par plus de 200 économies ainsi que les probabilités qu'elles ont de tirer parti des nouveautés survenant dans ce domaine. "Séparément, les communications mobiles et l'Internet se sont révélés être les deux principaux moteurs de la demande de services de télécommunication par les consommateurs au cours de la dernière décennie du XXe siècle. Combinés, ils devraient représenter un des principaux moteurs de la demande de notre siècle", déclare M. Tim Kelly, Chef de l'Unité des stratégies et des politiques de l'UIT. Toutefois, il prévient que "s'il ne faut pas beaucoup d'imagination pour comprendre que la convergence des communications mobiles et de l'Internet aura des répercussions considérables, celles-ci pourraient bien se faire attendre plus longtemps que prévu". Selon ce rapport de l'ITU (International Telecommunication Union), la France ne fait pas partie des 20 pays les plus avancés sur le plan de la pénétration des NTIC. Le Royaume-Uni, l'Allemagne ou encore le Portugal , respectivement en 8ème, 17ème et 19ème position, devancent ainsi la France. Pour établir ce classement, l'ITU a compilé, pays par pays, 26 paramètres différents allant du taux de pénétration de l'Internet, en passant par le nombre de FAI ou le chiffre d'affaires généré par le marché des télécoms. Ces 26 paramètres ont été agrégés puis rapportés à une échelle de 100. Selon ce savant calcul, la première place du classement revient à Hong-Kong avec une note de 65,88. Le territoire, désormais sous tutelle chinoise, devance deux pays européens nordiques : le Danemark (65,61) et la Suède (65,42). Les Etats-Unis, avec une note de 65,04, arrivent en cinquième place. L'absence de la France apparaît d'autant plus marquée que douze pays européens sont présents au "top 20" de l'ITU. Cette absence reflète pourtant les retards qui sur les cinq dernières années n'ont pas été comblés. Selon les chiffres collectés en mars dernier par l'ART (Autorité de régulation des télécommunications), la France affiche par exemple le plus faible taux de pénétration en téléphonie mobile européen avec un score de 62 %. Même constat sur le marche de l'accès Internet : la France plafonne avec un taux de pénétration de 19 % alors que le Royaume-Uni ou l'Allemagne flirtent avec les 25 %.

Il convient également de noter que s'il est vrai que les économies qui ont les meilleures notes dans le rapport, telles que Hong Kong (Chine), le Danemark ou la Suède, appartiennent toutes à des pays à revenus élevés, il existe également de nombreuses économies à faible revenu, ou à revenu faible-moyen, voire moyen-élevé, dont les résultats sont bien meilleurs que leur PIB par habitant en termes relatifs ne le laisserait supposer. Parmi les économies à moyen-faible revenu, les Philippines sont les mieux placées (33ème position) pour adopter rapidement l'Internet "mobile", en particulier parce que la structure du marché y est relativement ouverte. La Chine est, elle aussi, bien placée (47ème position) compte tenu de son modeste PIB par habitant. Récemment, elle a dépossédé les Etats-Unis du titre de marché comptant le nombre le plus important d'utilisateurs de téléphonie mobile du monde.

Indice des technologies mobiles/Internet: les 20 premiers pays du monde

Hong Kong, Chine

65,88

1

Danemark

65,61

2

Suède

65,42

3

Suisse

65,10

4

Etats-Unis

65,04

5

Norvège

64,67

6

Corée (Rép. de)

63,42

7

Royaume-Uni

63,00

8

Pays-Bas

62,25

9

Islande

62,03

10

Canada

61,97

11

Finlande

61,22

12

Singapour

60,58

13

Luxembourg

58,58

14

Belgique

57,80

15

Autriche

57,72

16

Allemagne

55,53

17

Australie

55,40

18

Portugal

55,13

19

Japon

54,94

20

UIT : http://www.itu.int/newsroom/press_releases/2002/20-fr.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top