RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Une nouvelle thérapie contre la sclérose en plaques

C'est peut-être un tournant thérapeutique qui s'annonce dans la prise en charge de la Sclérose en plaques. Selon une étude internationale, dirigée par le Professeur Roland Martin de l'Hôpital universitaire de Zurich, il serait possible de réduire la réaction immunitaire de l'organisme en modifiant génétiquement les globules blancs des patients atteints de sclérose en plaques.

Cette nouvelle voie pourrait également permettre de proposer de nouveaux traitements contre d'autres maladies auto-immunes mais également contre les allergies et les risques de rejets liés aux transplantations.

Les chercheurs ont prélevé des globules blancs chez neuf patients et les ont modifiés en les dotant de composantes de myéline. Ces cellules sanguines ont ensuite été réinjectées, en petite quantité, chez les patients, ce qui a eu pour effet de permettre au système immunitaire d'apprendre progressivement à les reconnaître.

Cette "vaccination" a permis de réduire de 50 à 75 % la réaction des défenses immunitaires de l'organisme à la myéline. Il semble donc que cette thérapie soit en mesure de bloquer la réponse immunitaire et d'empêcher l'activation de nouvelles cellules auto-immunes.

Toutefois, les chercheurs restent prudents et soulignent que cette nouvelle voie thérapeutique n'aura sans doute pas la même efficacité chez tous les patients et qu'elle fonctionnera sans doute beaucoup mieux chez les malades dont la pathologie auto-immune en est encore à un stade précoce.

Il est donc prévu de nouveaux essais cliniques sur l'homme qui vont permettre un traitement plus précoce des malades pour essayer de prévenir la paralysie que finit par entraîner la destruction de la myéline.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

STM

Abendblatt

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top