RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Une nouvelle arme pour la thérapie génétique

Info : En utilisant une technique d'imagerie médicale, appelée tomographie à émission de positions (TEP), des chercheurs de l'INSERM et du CEA sont parvenus à suivre le cheminement d'oligonucléotides (petits fragments d'ADN ou d'ARN) dans le corps d'un singe vivant. Selon Luigi Di Giamberardino, chef de l'équipe de chercheur, cette technique pourrait permettre, dans un futur proche, de traiter par thérapie génique tout défaut génétique chez l'homme. Cette technique est utilisée pour localiser les molécules qui ont été radiomarquées. Grâce à elle, on pourra par exemple empêcher un gène devenu "fou" de s'exprimer ou encore introduire un gène en lieu et place d'un gène absent ou déficient. Dans un avenir lointain, on envisage de détruire des tumeurs cancéreuses avec des oligonucléotides, préalablement rendus radioactifs.

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top