RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un nouveau traitement contre le cancer avancé du col de l'utérus

Une étude effectuée par l'institut américain du cancer et présentée au congrès mondial de cancérologie de Chicago montre que, par rapport à une chimiothérapie seule, l'association d’Avastin (bévacizumab) à une chimiothérapie (paclitaxel et cisplatine ou paclitaxel et topotécan) a permis de prolonger la vie de femmes atteintes d’un cancer du col de l’utérus avancé.

Selon ces recherches, cette combinaison thérapeutique réduit de 29 % le risque de décès chez les patientes traitées,  par rapport au traitement standard par chimiothérapie uniquement.

Le risque d’aggravation de la maladie a été réduit de 33% chez les femmes traitées par l’association Avastin plus chimiothérapie par rapport aux malades traités uniquement par chimiothérapie .

Cette association thérapeutique n'entraîne aucun effet indésirable et cette combinaison de médicaments pourrait devenir le traitement de référence pour les patientes atteintes d'un cancer avancé du col de l'utérus .

Chaque année, 500 000 femmes dans le monde sont confrontées à ce cancer et la moitié en décède. La grande majorité des cancers du col de l’utérus est provoquée par le virus du papillome humain (HPV).

Aux États-Unis, ce cancer touche 12 000 femmes chaque année et entraîne 4000 décès.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

CN

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top