RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Du nouveau dans la division cellulaire

Un nouveau mécanisme de contrôle de la division cellulaire, ou mitose, vient d'être découvert par des chercheurs anglais, selon une étude publiée dans la revue Nature. D'après Jonathan Millar, généticien à l'Institut national de recherche médicale de Londres, ce système biologique pourrait permettre de mieux comprendre comment les cellules se différencient et comment certaines deviennent cancéreuses. Lors de chaque mitose, des faisceaux - filaments de protéines - permettent d'ordonner les chromosomes et d'en diriger chaque exemplaire vers les futures cellules filles. Quand ce faisceau est mal agencé, et que les chromosomes sont mal guidés, un signal prévient la cellule d'arrêter sa division. Pour ces chercheurs, c'est un autre réseau de filaments protéiques, constitués d'actine, qui renseigne la cellule sur le positionnement des chromosomes. En bloquant l'assemblage des filaments d'actine, Millar et ses collègues ont retardé la mitose. Sur des levures mutantes, ils ont aussi identifié certains gènes et certaines protéines qui empêchent les protéines d'actine de se lier pour former les filaments. En l'absence totale de faisceau, la cellule, en général, meurt. Mais, dans certains cas, elle peut se diviser et donner naissance a des cellules cancéreuses, possédant un nombre incorrect de chromosomes. La cellule peut se diviser et donner des cellules filles n'ayant pas le même nombre de chromosome. Cette asymétrie serait très importante pour le développement, d'après Peter Deak de l'Université de Cambridge.

Nature : http://www.nature.com/nsu/010719/010719-21.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top