RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Un nouveau catalyseur qui transforme le CO2 en alcool

Aujourd'hui, dans le domaine des transports comme dans l'industrie, l'utilisation d'hydrocarbures (le pétrole, l'essence...) entraîne la production de dioxyde de carbone (CO2) rejeté dans l'atmosphère. Pour contrer cette forme de pollution, des chercheurs du Collège de France se sont penchés sur le procédé inverse et ont imaginé transformer le CO2... en alcool.

Ce dernier peut être transformé en bioéthanol et donc en carburant pour certaines voitures à moteur essence (et pas en boisson pour l'apéro, donc). Ils ont réussi à transformer le CO2 grâce à un nouveau catalyseur, une substance qui augmente la vitesse des réactions chimiques.

« Quand on mélange du CO2 à de l'eau et à de la lumière, il ne se passe rien. Pour que les choses changent, il faut un catalyseur », explique le Professeur Marc Fontecave, titulaire de la chaire de chimie au Collège de France. Le nouveau catalyseur qu'il a composé avec son équipe est composé d'un nouveau matériau carboné (graphitique) dopé à l'azote et au cuivre. Ensuite, pour lancer le processus, l'équipe de scientifiques a utilisé un électrolyseur, une machine qui permet de réaliser des transformations chimiques grâce à un courant électrique.

Dans des conditions douces, dans l’eau à Ph neutre, à température ambiante, un tel catalyseur permet la production d’éthanol, non seulement avec un très haut rendement (rendement faradique proche de 60 %, presque un record) mais aussi avec une très grande sélectivité puisque c’est le seul produit issu de CO2 présent dans la phase liquide, la phase gazeuse contenant un mélange de CO et H2. Cette transformation est réversible de sorte que le catalyseur peut être considéré comme très stable. Cette découverte ouvre de vastes nouvelles perspectives industrielles pour la transformation du CO2 en éthanol.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

CNRS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top