RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Des nanoparticules qui ciblent les cellules cancéreuses

Des chercheurs du Burnham Institute et de l'université de San Diego (La Jolla, Californie) ont développé des nanoparticules inorganiques qui ciblent les tissus cancéreux chez la souris. Ces particules semi-conductrices, appelées 'quantum dots' (qdots), recouvertes de peptides qui se lient spécifiquement à des antigènes tumoraux, sont capables après une injection d'être adressées dans les tissus de l'animal en vie. Les qdots sont des petits nanocristaux, émettant de la lumière de forte intensité (rouge ou verte), très stables et faciles à suivre dans le corps. Des peptides spécifiques de certaines tumeurs (sein ou vaisseaux drainant les tumeurs) ont été élaborés par Erkki Ruoslahti, qui travaille depuis de nombreuses années sur l'identification de courtes séquences d'acides aminés spécifiques des antigènes tumoraux. Les chercheurs ont ainsi pu chez la souris atteindre trois tissus différents (le poumon sain, les vaisseaux sanguins et lymphatiques de tumeurs) en leur injectant des nanoparticules couplées aux peptides spécifiques de ces tissus. Les auteurs se montrent enthousiastes sur leurs résultats et entrevoient des applications thérapeutiques à leurs travaux, notamment en matière de traitement des cancers par voie systémique et à des stades précoces de la maladie.

PNAS :

http://www.pnas.org/cgi/doi/10.1073/pnas.152463399

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top