RTFlash

Avenir

Des nanodrones pour éliminer le cholestérol

Des chercheurs américains de l'Ecole Médicale d'Harvard travaillent sur des nanoparticules qui agissent comme des sortes de drones miniatures et pourraient éliminer les plaques de cholestérol accumulées dans les artères. Plus concrètement, les scientifiques ont utilisé des nano-médicaments pour transporter directement un traitement aux endroits où des plaques se sont formées.

Il s'agit de s'attaquer à l'athérosclérose, constituée par l'accumulation de ce type de plaques et facteur d'infarctus du myocarde et d'accidents vasculaires cérébraux. Ce nouvel outil thérapeutique consiste principalement en une protéine nommée Annexine A1, connue pour son rôle dans le processus de réparation de l’artère. Cette protéine, placée dans une nanoparticule, devient un véritable "petit drone" qui cible les plaques d’athérome. Elle est alors libérée et la réparation peut alors s’enclencher.

Des souris chez lesquelles les artères étaient raidies en raison d'un stade avancé d'athérosclérose ont subi ce traitement durant cinq semaines, pendant qu'un groupe témoin d'autres rongeurs n'était pas traité. Chez les souris ayant reçu les nano-médicaments, les dommages aux artères ont pu être réparés de manière significative et les plaques stabilisées. "C'est le premier exemple d'une technologie ciblée utilisant des nanoparticules qui réduit l'athérosclérose dans un modèle animal", souligne Omid Farokhzad, professeur à la Harvard Medical School et l'un des co-auteurs de cette étude.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top