RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Une modification génétique rend des souris plus intelligents

Accroître l'intelligence humaine grâce à la génétique pourrait devenir un jour possible, si l'on en croit la percée faite par des chercheurs américains qui ont réussi à rendre des souris plus intelligentes en manipulant leurs gènes, selon la revue britannique Nature. L'équipe du neurobiologiste Joe Tsien (Université de Princeton, New Jersey) et ses collègues du MIT (Massachussetts Institute of Technology) et de l'université de Washington, les Prs Guosong Liu et Min Zhuo, ont découvert que l'ajout d'un gène dans le patrimoine génétique des souris a "significativement" dopé leur mémoire et leurs capacités à résoudre des problèmes de labyrinthes. Cette nouvelle race de souris, baptisées "Doogie" par allusion à la précocité d'un personnage de série télévisée, a une faculté d'apprentissage supérieure à celle du rongeur ordinaire, normal. "Nous savons à présent que l'amélioration de l'intelligence humaine grâce à la génétique est un objectif réalisable" a déclaré le Professeur Tsien. Mais certains éminents spécialistes, comme les docteurs Kandell Tully et Stevens, tout en reconnaissant l'importance des résultats obtenus par Joe Tsien, ont exprimé leurs réserves quant à une possible application de la génétique pour tenter d'améliorer l'intelligence humaine sans raisons médicales particulières. Selon eux, de telles recherches doivent être orientées sur la restauration de fonctions cognitives altérées par l'âge ou la maladie mais ne doivent pas conduire à des programmes eugéniques aux conséquences imprévisibles.

brève @RT Flash

BBC News/1/09/99 : http://news.bbc.co.uk/hi/english/sci/tech/newsid_435000/435816.stm

New-York Times : http://www.nytimes.com/library/national/science/090299sci-ge-mice.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Autisme : le rôle de l'intestin se précise…

    Autisme : le rôle de l'intestin se précise…

    On savait déjà qu'une transplantation de microbiote fécal permettait de réduire d’environ 50 % les symptômes d’autisme. Cette fois, une nouvelle étude renforce encore le lien entre cerveau, intestin ...

  • La vie de vers prolongée de 45 %

    La vie de vers prolongée de 45 %

    Des chercheurs de l’Institut de recherche Scripps ont découvert une molécule qui bloque certaines enzymes et peut prolonger la durée de vie d'un ver de 45 % en modulant certaines voies biologiques ...

  • Prévenir le vieillissement grâce à l'alimentation

    Prévenir le vieillissement grâce à l'alimentation

    On sait à présent que le vieillissement est lié à une cascade de mécanismes complexes, comme le stress oxydatif. Une équipe de chercheurs de l'Université ...

Recommander cet article :

back-to-top