RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Le MIT révolutionne le chargement des batteries

Un téléphone mobile rechargé en moins de 10 secondes, ou une voiture électrique qui n'a pas besoin de passer plus de temps sur une borne pour se recharger qu'une voiture à essence passe à la pompe pour faire le plein, soit environ 5 à 10 minutes. Une telle rapidité de chargement sera peut être possible dans quelques années grâce à la découverte des chercheurs Byoungwoo Kang et Gerbrand Ceder du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Leur découverte tient dans un nouveau revêtement pour les batteries lithium fer phosphate, qui accélère le transit des ions et des électrons de l'anode à la cathode dans une batterie. Utilisée dans des batteries Li-ion, cette technique permettrait de recharger bien plus rapidement qu'aujourd'hui des appareils comme des téléphones, des baladeurs ou des ordinateurs portables.

Mais cette meilleure conductivité des électrons dans la batterie offrirait aussi des possibilités d'accélération plus grande à des voitures électriques, un de leurs points faibles actuellement. Autre avantage : les cycles successifs de chargement-déchargement d'énergie n'altéreraient pas le potentiel de la batterie, d'où des besoins moins fréquents d'en changer. Mise au point en laboratoire, cette technologie reste encore à valider dans des batteries produites à grande échelle, mais deux sociétés (dont le nom n'a pas été révélé ni par les chercheurs ni par le MIT) en ont déjà acquis une licence.

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top