RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

TIC

Marché français des télécoms : les revenus du mobile dépassent ceux du fixe en 2003

Selon les dernières données publiées par l'Autorité de régulation des télécommunications, le boom de l'ADSL se confirme, grâce au dégroupage, tandis que la téléphonie mobile dépasse pour la première la téléphonie fixe en terme de chiffre d'affaires. Au troisième trimestre 2003, les revenus du secteur de la téléphonie mobile ont atteint 3,4 milliards d'euros, dépassant pour la première fois ceux de la téléphonie fixe, à 3,3 milliards d'euros. C'est la principale conclusion de l'Autorité de régulation des télécoms (ART), qui a publié le 15 mars son "Observatoire du marché des services de télécommunications en France". L'ensemble de ce marché a progressé de 5,4% en un an, pour atteindre 8,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Les secteurs de l'internet et de la téléphonie représentent plus de 80% de cette somme (7,087 milliards d'euros). Si les recettes générées par la téléphonie fixe ont enregistré un recul de 4,1%, les marchés du mobile et de l'internet continuent de progresser, chacun à un rythme de 13,3%. «Avec 275 millions d'euros et plus de 2 milliards de SMS échangés au cours du troisième trimestre 2003, le transport de données apporte une contribution de plus en plus significative à la croissance du secteur des mobiles (8%)», note l'ART. «Le parc de mobiles dépasse, à la fin du troisième trimestre 2003, le cap des 40 millions, ce qui représente un taux de pénétration de 66,5%», poursuit-elle. Le haut débit, moteur de croissance de l'internet. Le total des revenus dégagés par l'internet atteint 326 millions d'euros. Le haut débit génère 52% de ces recettes, contre seulement 31% il y a un an. «Plus qu'auparavant, il est le moteur de la croissance de l'internet», souligne l'ART. Le régulateur a recensé au 30 septembre 2003, plus de 2,7 millions d'abonnés haut débit, sur un total de 10 millions d'abonnés à l'internet. Cela correspond à une progression annuelle de 168%, soit plus 1,7 million de nouveaux clients en un an. Les abonnements par ADSL, dont le nombre a presque triplé en un an, représentent plus de 84% des accès à haut débit, le reste se partageant entre le câble et d'autres solutions alternatives.

ART :

http://www.art-telecom.fr/observatoire/stat/3-2003/obm-t32003.pdf

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top