RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La longévité des parents diminue le risque de cancer chez les enfants

Une vaste étude internationale associant des chercheurs de l'Inserm, des universités du Michigan et de l'Iowa et de l'Université de l'école médicale Exeter, a pu montrer que les personnes dont les parents ont une durée de vie sensiblement supérieure à la moyenne avaient un risque global de cancer diminué de 24 %.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont analysé par génération les corrélations entre cause de décès des enfants et âge de décès des parents.

Travaillant sur 938 cas de cancer apparus au cours des 18 années de la durée de l'étude (de 1992 à 2010), les chercheurs ont constaté que le taux de mortalité globale diminuait pour chaque enfant de 19 %, pour chaque décennie de vie supplémentaire des parents au-delà de 65 ans.

Les enfants dont les mères étaient décédées après 85 ans voyaient leur taux de mortalité diminué de 40 % par rapport à la moyenne de la population.

Comme le souligne le Professeur William Henley, de école médicale Exeter, "Des études antérieures avait déjà montré que les enfants dont les parents avaient vécu très vieux avaient eux-mêmes plus de chances d'atteindre un âge avancé et moins de risques de maladies cardiaques. Mais cette étude est la première du genre à montrer que les enfants dont les parents ont vécu très vieux ont également sensiblement moins de risques de cancers".

Article rédigé par Elisa Tabord pour RT Flash

Medical Xpress

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top